Combler le vide

Par: Maria Trace

  • Combler le vide

Que se passe-t-il lorsque la vie d’un toxicomane est entièrement transformée par le salut en Jésus?

« La nuit dernière, je prêchais dans la rue devant une grande foule à l’extérieur d’un refuge pour itinérants. J’entendais parmi la foule plusieurs perturbateurs me crier de me taire. C’était plutôt décourageant, mais j’ai malgré tout poursuivi mon message. »

« À la fin, un homme qui vit dans son camion et qui souffre d’alcoolisme et de toxicomanie est venu me rencontrer pour me dire qu’il venait d’accepter Jésus comme son Seigneur. »

« Il était si paisible. Je lui ai remis un Nouveau Testament de poche des Gédéons en ajoutant : “Lisez ce Nouveau Testament et méditez la Parole chaque jour pour que Dieu puisse vous faire grandir spirituellement et vous bénir.” »

Voilà une histoire assez classique pour le jeune Andrew Fewell, administrateur des finances de la ville de Calgary et membre des Gédéons, dont la vie est aujourd’hui consacrée à évangéliser dans les rues de Calgary. Mais sa vie n’a pas toujours été celle-ci.

« J’ai rencontré Jésus en 2007. Jusque-là, j’étais alcoolique et toxicomane et j’avais aussi des problèmes avec la justice. »

« Avant d’aller en prison, j’ai accepté le Seigneur. Il a adouci mon cœur. Il m’a transformé et m’a délivré de la toxicomanie et de l’alcoolisme. Par sa grâce, j’ai obtenu un diplôme universitaire en administration des affaires et j’ai même retrouvé ma famille. »

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer dans sa vie il y a neuf ans? Andrew est allé à un rave en plein air en Colombie-Britannique et il y a fait le party pendant quatre ou cinq jours d’affilée. Mais ce qui aurait dû être un divertissement pour Andrew s’est transformé en profonde réflexion. À son retour chez lui, il s’est senti complètement vide. Si être sans arrêt sur le party ne pouvait pas y remédier, quelle était la solution?

Une personne est venue à l’esprit d’Andrew – « un gentleman dont la vie avait été réellement transformée par Jésus-Christ. Je l’ai vu devenir un homme rempli d’amour. Il m’a dit que Jésus l’avait transformé » explique Andrew.

Intrigué par cette incroyable transformation, Andrew a accepté de se rendre avec lui à l’église, puis de suivre une étude biblique avec lui; en fin de compte, cette étude a duré cinq ans pendant lesquels il a grandi dans la Parole de Dieu.

Avec cette même famille spirituelle, Andrew a ensuite créé un ministère appelé « Fishers of Men » (Pêcheurs d’hommes). En équipe, ils se rendaient deux fois par mois dans les rues de Calgary pour parler de la Bonne Nouvelle aux gens.

« Nous partageons nos témoignages, nous distribuons des Écritures et nous prions avec les gens », explique Andrew.

Ces Écritures Gédéons ont une place spéciale dans son cœur. Il a connu les Gédéons lorsque la belle-mère de l’ami qui l’avait enseigné lui a donné un Nouveau Testament de poche des Gédéons après qu’il ait accepté Jésus dans sa vie. « Je l’ai lu maintes et maintes fois », se souvient-il. « Je l’emportais partout avec moi. »

Deux ans après, Andrew est devenu membre des Gédéons international au Canada. Pour lui, c’était la continuité logique des choses, compte tenu de son amour pour l’évangélisation. « Dès le moment où j’ai été sauvé, je voulais parler de Jésus à tout le monde », explique-t-il. « Il est devenu si réel pour moi que je voulais que tout le monde en entende parler! »

Le nouveau style de vie d’Andrew

Andrew ne parle pas de l’Évangile seulement dans ses temps libres. Son audace le mène à en parler également au travail – et n’oublions pas qu’il est fonctionnaire!

« J’aime proclamer l’Évangile au travail », dit-il. « Nous avons commencé une étude biblique au travail, à l’hôtel de ville, pour inviter les gens qui veulent en savoir plus sur l’Évangile. »

« Je fais de mon mieux pour partager ma foi en amour et en vérité. Si nous sommes fidèles dans les petites choses, Jésus nous en confiera beaucoup. » Andrew ne tient aucune occasion pour acquise. « Chaque occasion est bonne pour partager l’Évangile, quelle que soit la manière. »

Pour Andrew, partager sa foi n’est ni une obligation ni une activité occasionnelle – c’est une joie! Et c’est ce qui fait battre son cœur.

« Dieu m’a donné un cœur pour l’évangélisation. Ça ressemble davantage à un mode de vie, alors j’essaie de l’intégrer où que j’aille. Dieu s’occupe de me présenter des occasions. »

Il y a neuf ans, Andrew n’aurait jamais pu imaginer à quoi sa vie ressemblerait aujourd’hui. « Ce que j’ai utilisé pour faire le mal, je l’utilise maintenant pour faire le bien; je suis désormais en mesure d’aider les gens, surtout ceux aux prises avec la toxicomanie et l’alcoolisme. »

Les distractions de la vie (être sur le party, la consommation de drogues et d’alcool) auxquelles s’adonnait Andrew ne peuvent en rien se comparer à la nouvelle vie et au but qu’il a trouvés en Jésus-Christ. « Notre vie ici-bas est si courte », conclut-il. « Dieu nous a placés là où nous sommes pour une raison précise; nous avons tous une sphère d’influence. Nous devons faire preuve d’audace dans notre foi. »

« Il n’existe rien de mieux que de présenter Jésus à quelqu’un. Absolument rien. »

 

 

 


Voir plus d'histoires