Skip to content
Changer dans le cadre de Dieu

L’organisation Les Gédéons a été fondée au Canada en 1911. Et, exactement 110 ans plus tard, un changement de nom a eu lieu. Pour certains des membres qui sont impliqués dans le ministère depuis des décennies, cette transition s’accompagne à la fois d’excitation et d’hésitation. Jeanette, une femme âgée de Medicine Hat, en Alberta, est devenue membre de l’organisation dans les années 1950. Elle a un point de vue perspicace sur le récent changement de nom de Les Gédéons international au Canada à ShareWord Global.

« C’est mon oncle qui, au départ, a parlé à mon mari de devenir membre, puis nous en avons discuté tous les deux. C’est comme ça que ça fonctionnait à l’époque : le mari pouvait postuler, et la femme pouvait suivre en tant qu’aide. Leroy et moi étions tous deux actifs dans notre église, et nous étions prêts à donner plus de temps au Seigneur, en travaillant d’une manière différente. Estimant qu’il s’agissait d’une mission merveilleuse, nous avons posé notre candidature, et on nous a acceptés. Et c’est ainsi que nous avons commencé.

Beaucoup de choses ont changé depuis. Lorsque j’ai entendu parler du nouveau nom, j’ai eu du mal à penser à la façon dont les choses changeaient. Qui aime le changement, vraiment? Mais, que nous le voulions ou non, le changement est inévitable, et nous devons être prêts à répondre aux changements nécessaires pour accomplir ce que l’organisation se sent appelée à faire. Si nous voulons réussir notre mission, nous devons faire tout ce qu’il faut pour atteindre l’objectif, à condition que ce soit dans le cadre de Dieu.

C’est bien que nous ayons des personnes en poste pour les travaux qui doivent être effectués. J’aime à penser que ceux qui sont à la tête de l’organisation y ont soigneusement réfléchi. Je comprends aussi qu’une partie de la lutte est venue quand nous sommes devenus beaucoup plus impliqués avec d’autres pays. Nous ne pouvions pas être appelés “Les Gédéons au Canada” partout! Le changement de nom n’a donc pas été effectué au hasard : il y avait des raisons à cela. Mais, quoi qu’il en soit, il est toujours difficile de changer et d’instaurer la confiance avec la communauté dans son ensemble. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Nous devons simplement faire confiance à ceux qui ont pris ces décisions et croire que la bonne chose se fera au final, pour les bonnes raisons. Cela se produira tant que nous prierons continuellement pour le personnel et le conseil d’administration.

Nous n’avons pas changé pour le plaisir de changer. Nous avons changé parce que c’était une nécessité. Et j’ai vu les choses progresser! Je pense donc que nous devons accepter ce changement pour ce qu’il est. Il arrive un moment où nous (l’ancienne génération) devons passer à autre chose et permettre à la prochaine génération de faire ce qu’elle pense devoir faire. Prions pour que Dieu leur donne la sagesse de prendre les bonnes décisions. »

— Jeanette (paraphrasée)

Prêt à faire un don?

Faire un don

Autres histoires d’impact

Trouver la force en lui...

« Mais ceux qui se confient en Yahvé trouveront une nouvelle force... ils courront et ne se lasseron...

LIRE LA SUITE

Se préparer à se lamenter : Da...

Dave : À 40 ans, je l’ai enfin fait. J’ai fait un voyage de mission. Je dis « enfin »...

LIRE LA SUITE

Renouvelé dans le fleuve...

Une réunion de chapitre doit être un espace sûr. C’est le moment de partager ce que Dieu fait, de pr...

LIRE LA SUITE

Vous avez une histoire à partager? Nous serions ravis de l’entendre!

 

Partager son histoire

Coordonnées

Courriel : info@sharewordglobal.com
Téléphone : 519-823-1140
Sans frais : 1-888-482-4253

Heures de bureau :
de 9 h à 16 h 30 HE,
du lundi au vendredi

 

Coordonnées complètes